Q & R

Lotus rose 2
Note :
Si vous désirez poser une question, contactez-moi au courriel suivant: info@tripletransformation.ca. La réponse vous sera envoyée par courriel et postée ici en haut de page.

La terre plate réexplorée

Q. J’ai rencontré une personne qui m’a fait part de la théorie de la terre plate. J’ai donc fait une petite enquête pour voir ce qui se dit à ce sujet et je trouve tout cela très intéressant. Il y a un paquet de videos qui circulent sur le web. J’en ai regardé quelques-unes et je dois dire que c’est troublant. J’aimerais avoir ton opinion sur le sujet.

Oui, je suis au courant depuis quelques temps du sujet controversé de la terre plate, et j’ai examiné le sujet rapidement (quelques textes et vidéos). Il est vrai que les arguments sont intéressants, mais je n’ai pas pris le temps de les vérifier moi-même. J’ai plutôt examiné le domaine émotionnel pour voir ce que ce genre d’info provoquait chez  moi et chez d’autres personnes avec qui j’ai partagé à ce sujet.

Voici mes conclusions personnelles:

  1. Ce genre d’info fait « capoter » mon ego mental, qui devient complètement déboussolé. Il se dit: « Alors, si la terre est plate, tout ce que j’ai appris sur le fonctionnement de l’univers est de la foutaise? » L’ego mental sent vraiment que le sol se dérobe sous ses pieds et il a le goût de tout lâcher. Je me souviens avoir eu cette réaction quand, il y a des décennies, j’ai su que la terre était peut-être creuse. Depuis, je me suis habituée à ne pas en être sûre et c’est devenu OK. J’accepte de ne pas savoir. C’est aussi ce qui se passe en ce moment en moi avec le dossier terre plate.
  2. Mon mental est capable de TOUT prouver: terre plate, ronde, pleine, creuse. Il peut même prouver que le monde matériel est une illusion et, cinq minutes plus tard, lire quelque chose qui lui prouve le contraire. Conclusion: le mental est un instrument trop limité pour comprendre la réalité. C’est un bon outil d’organisation. Il peut me faire comprendre juste assez pour me permettre de passer à l’action dans un domaine spécifique, mais il ne peut rassembler toutes les pièces du puzzle cosmique.
  3. L’ego fonctionne comme une séries de personnalités égotiques ayant chacune son niveau vibratoire (voir deux articles récents sur mon site au sujet de l’ego). Comme chaque personnalité égotique mentale est limitée à son propre niveau de conscience, il se peut fort bien que l’une d’elle possédant un niveau mental plus bas obtienne des preuves de la terre plate alors qu’une autre avec un mental à un niveau plus élevé prouve qu’elle est ronde. Les mesures et les arguments prouvant ces deux croyances semblent « vrais », mais à des niveaux de conscience différents.
  4. Pour avoir une vue d’ensemble, je dois monter au niveau supramental (au-delà du mental). Cela ne pourra se faire de façon permanente qu’après la triple transformation d’une masse critique d’êtres humains. Pour parvenir à ce stade, il me faut travailler à temps plein sur la première partie de cette triple transformation: l’union âme-corps. Et celle-ci ne peut avoir lieu qu’après une dissolution égotique intense. Je dois donc concentrer toutes mes énergies à cette dissolution.
  5. Cette dissolution égotique commence par l’ego mental, qui est le plus apte à se donner à l’âme en premier et à guider par la suite la dissolution des egos vital et physique en servant de témoin et de guide au service de l’âme. Cette dissolution de l’ego mental commence par accepter de ne pas comprendre les injonctions de l’âme tout en les faisant quand même.

Agir selon son ressenti intérieur sans compréhension et sans attente de résultat exige un lâcher-prise énorme pour le mental. Continuer à agir au quotidien sans savoir si la terre est ronde ou plate est un grand pas dans cette direction. Alors, tant mieux si l’on doit faire face à cet autre inconnu. Il y en aura de bien pires à mesure qu’on avancera dans les années-charnière présentes et à venir. Pensons aux OGM, à la radiation de Fukushima, aux chemtrails, aux compteurs intelligents, à la crise économique, à la 3e guerre mondiale, à Nibiru, et j’en passe. Nous avons vraiment à apprendre à vivre à l’intérieur, et agir à partir de l’intérieur, sans se laisser emporter par la peur de ne pas comprendre.

Youpi! Mon ego mental est déstabilisé et ne sais plus si la terre est plate ou ronde. Aucune importance! Ce qui compte vraiment, c’est de se connaître pour mieux se transformer.

__________________________

Le programme de la bonne mère

Q. Après moult errements et surprises dans mon travail de transformation, je réalise qu’un de mes personnages égotiques le plus difficile à gérer est mon rôle de mère, avec les émotions qui vont avec : victimisation , amertume, ressentiments. Je suis incapable d’arrêter la « possession » par l’égrégore de la bonne mère, incapable de lâcher prise. Émotionnellement, je suis complètement « pilotée » la mère anxieuse et contrôlante. Que faire?

R. La bonne mère est un énorme personnage lié à la survie de l’espèce. Pas étonnant, donc, que comme bien d’autres (y compris moi!), tu éprouves de la difficulté à le dissoudre.

Commençons par une approche générale. Le problème fondamental est que je me prends pour un animal. Ce programme est partout en moi et autour de moi. Il fait partie des programmes universels qui entrent et sortent de mon corps à tout instant. Impossible de l’éliminer en restant au même niveau de conscience. Il faut monter et apprendre à vivre au-dessus. Voici quelques trucs et commentaires pour y parvenir:

  1. Je commence d’abord par comprendre les divers niveaux de conscience en moi. Cette info se trouve bien expliquée dans les livres d’Aurobindo et Mère. Il y a un bon résumé dans le livre de Satprem: « Sri Aurobindo ou l’aventure de la conscience ». J’apprends à me surveiller à chaque instant pour évaluer à quel niveau je me situe.
  2. La bonne mère se situe au niveau du physique et du vital, mais le mental au service du vital croit qu’être une mauvaise mère, c’est MAL et être une bonne mère, c’est BIEN. Évidemment, il y a toute une liste de choses préétablies à faire pour entrer dans l’une des deux catégories. Il faut absolument sortir de cette dualité mensongère. Ce qui est BIEN, c’est tout ce qui me rapproche de mon âme et ce qui est MAL, c’est tout ce qui m’en éloigne. Le programme animal de mère me garde dans l’animalité et m’empêche d’entendre mon âme et de lui obéir. Mon vrai boulot, c’est l’union âme-corps. Je ne me suis pas incarnée pour perpétuer Homo sapiens.
  3. Quand mon enfant est jeune, il a vraiment besoin d’une mère (biologique ou une autre personne qui accepte de jouer le rôle). Quand il devient ado, je le couve de moins en moins. Je le prépare à se débrouiller sans moi quand il aura l’âge adulte. Quand il est adulte, je le laisse se débrouiller. Il ne vit plus avec moi. S’il est malade ou handicapé, son âme lui trouvera quelqu’un pour s’occuper de lui. C’est facile à comprendre quand je vois les enfants des autres. J’en arrive même à ridiculiser les parents qui s’accrochent à leur rôle. Mais quand je suis prise au piège avec un enfant malade ou anormal, je deviens aveugle à mon propre comportement. Mon personnage de bonne mère me possède complètement, un peu comme si c’était une entité démoniaque, mais c’est simplement un gros personnage égotique qui suit un programme fondamental de la nature universelle.
  4. Pour m’en défaire, je dois me comporter comme si c’était un gros cas d’obsession (drogue, cigarette, sexe, violence). Aussitôt que je me vois entrer dans le programme « Bonne Mère » (BM) ou son inverse « Mauvaise Mère » (MM), je monte plus haut (esprit) ou je plonge à l’intérieur (âme). Ces deux endroits vibrent plus hauts. À ce niveau de conscience, je sais que je ne suis pas un animal, mais une âme divine dans un corps qui est en train d’apprendre à SORTIR de l’animalité.
  5. Mais, que faire avec mon enfant? J’essaie de me comporter comme la mère idéale qui permettra à son enfant de devenir un adulte complètement autonome afin que son rôle de mère se termine lorsque l’enfant sera adulte. Un enfant, c’est un contrat de 20 ans (parfois moins), pas à vie!

__________________________

Film « Thrive »

Q. La vue du film THRIVE que tu dois connaître me laisse perplexe: Info ou intox?

R. « Thrive » est un exemple parfait d’un film servant à la désinformation (80% de vrai + 20% de faux, ou toute autre combinaison gagnante). La partie vraie, c’est l’appât. Une fois que le poisson a mordu, on lui présente le faux d’une façon détournée. Le mensonge qu’on nous vend est crucial. Par exemple, les solutions offertes dans « Thrive » sont désuètes. On ne s’en va pas vers une humanité plus heureuse avec l’énergie libre, moins de taxes, un bon gouvernement mondial paternaliste, des technologies nous permettant de voyager dans le cosmos et bla, bla, bla. Ça, c’est notre passé évolutif!

La prochaine étape est un nouveau règne divin dans la matière. Nous sommes en plein début d’apocalypse (dévoilement de la vérité) et notre ego est désormais l’ennemi no. 1, celui qui se laisse séduire par les mensonges qui lui garantissent de garder son emprise sur le corps physique.

Tant qu’une masse critique d’êtres humains n’a pas dissout l’ego et ainsi réussi l’union âme-corps, le dieu du mensonge continuera son boulot d’instauration du chaos. Avant que ça aille mieux sur Terre, ça va brasser sérieusement! Je recommande fortement aux gens de se préparer au pire au niveau physique et au plus merveilleux au niveau spirituel. Et la meilleure préparation est intérieure. Il faut SE changer!

__________________________

Common Core : À l’école de Satan

Q. Que penses-tu de cette vidéo qui m’a beaucoup choqué? J’aimerais avoir tes commentaires.

R. J’ai vu cette vidéo, il y a quelques semaines, et plusieurs autres en anglais depuis quelques années, en plus de lire beaucoup de textes au sujet du Common Core américain qui est en train de se mondialiser.

Il n’y a rien de surprenant là-dedans! C’est la suite logique de tout le système éducatif développé depuis quelques décennies. Ça a commencé dans les années 30 en Allemagne, et  même avant, avec les expériences de contrôle mental commencées par les Jésuites au Paraguay au 18e siècle.

Ça s’est accéléré par la privatisation du système scolaire encouragée par la dette nationale de chaque pays. Le FMI et autres organismes bancaires de l’élite disaient au pays: « Nous gardons le taux d’intérêt de votre dette bas à condition de pouvoir contrôler vos ressources, votre éducation, etc. Sinon, on vous accule à la faillite. » La Grèce est un exemple parfait de ce genre de manipulation. C’est partout pareil, sauf dans des pays comme l’Iran « qui résistent encore et toujours à l’envahisseur », comme dirait Uderzo et Goscinny. Ce sont ces pays résistants qui sont diabolisés.

Ce jeu de contrôle mental dès la naissance dure depuis longtemps, mais il devient plus apparent aujourd’hui. C’est d’ailleurs la raison qui explique que j’aie choisi l’accouchement à la maison, l’allaitement à long terme (5 ans chacun), le lit familial et l’école à la maison. J’ai fait ces choix en connaissance de cause, il y a 30 ans. Depuis, les choses n’ont fait que s’envenimer…

Il faut comprendre l’élite. Leur boulot est d’obéir au dieu du mensonge et le rôle de ce dernier est de ralentir notre évolution de conscience. À nous de dire oui ou non. Non veut dire refuser d’accoucher à l’hôpital, de donner le biberon, de séparer l’enfant de la mère en bas âge, et d’envoyer ses enfants à l’école… pendant que c’est encore possible. Pour celles qui n’ont pas encore d’enfant, ce sera d’arrêter de mettre au monde de nouveaux enfants-esclaves-arriérés-mentaux. L’heure est au choix! Il faut se choisir et se transformer. Oublions la perpétuation de l’espèce Homo sapiens et travaillons intérieurement à la manifestation du nouveau règne divin!

__________________________

Née chatte!

Je viens de visionner cette vidéo. C’est un cas de personnalité multiple ? Comment interpréter cela ?

Selon moi, il s’agit soit d’une personnalité égotique débridée et imaginative ou d’un cas de possession par un être félin d’une autre dimension. Plusieurs personnes ont rapporté avoir vu des aliens qui ressemblaient à des chats. Souvenons-nous de la déesse égyptienne Bastet, qui avait une tête de chat. Quand ma fille était petite (elle était voyante depuis sa naissance, mais ce don est disparu à l’âge adulte), elle m’avait dit en avoir vu plusieurs fois (en rêve et en personne dans le physique subtil). Tu peux regarder les images sur Google en tapant « cat alien race ». 

Il y a d’autres personnes qui acceptent des entités canines (loup-garou) ou des animaux-totems comme l’ours et le colibri, pour n’en nommer que quelques-uns. C’est fréquent dans le chamanisme amérindien.

Ce qui me surprend dans ce genre d’expérience, c’est cet attrait à être autre chose qu’un être humain. Les gens ne comprennent pas que notre propre espèce est formidable. Ils se sentent petits et insignifiants et préfèrent accepter la présence d’une entité féline ou d’une personnalité égotique puissante plutôt que d’exploiter tous les aspects magnifiques de leur humanité.

__________________________

Alchimie et conscience

Q. Ma question concerne l’alchimie. Est-ce pertinent de vouloir transformer le métal en or? Quelle est l’utilité de cette expérience?

Je n’ai pas étudié l’alchimie, mais j’ai lu un peu là-dessus et rencontré quelques alchimistes amateurs. Selon moi, l’alchimie peut être comprise à plusieurs niveaux de conscience.

Alchimie spirituelle: Premièrement, il y a la transformation de soi pour découvrir son âme et s’unir avec elle. Le plomb représente la partie de moi qui est inconsciente et ignorante et demeure sous le contrôle de l’ego. L’or, C’est la partie qui devient purifiée en se donnant à l’âme.

Alchimie mentale: Deuxièmement, on peut utiliser son propre mental et sa force vitale (qi, prana) pour effectuer des transformations au niveau de la matière. Le plomb se changera en or par l’énergie mentale qui contrôle l’énergie contenue dans la matière et peut la modifier. Des grands maîtres de disciplines comme le yoga ou le qigong peuvent réussir de tels exploits et bien plus encore. Mais quand on peut faire ça, c’est qu’on vibre à un niveau spirituel assez haut pour ne pas s’en vanter et pour éviter de l’utiliser pour amasser des richesses matérielles.

Alchimie vitale: Troisièmement, on peut utiliser des rituels magiques pour s’allier à des entités vitales. Le plomb se changera en or par l’énergie vitale de forces et d’entités qui peuvent concentrer cette énergie de façon à modifier la matière à volonté. Mais de tels services exigent rançon! On entre alors dans le monde du satanisme, des rituels, des sacrifices (animaux, humains). C’est sûrement la plus répandue, car la plus facile à obtenir, surtout ces temps-ci, avec l’augmentation phénoménale du satanisme.

Alchimie éthérique: Quatrièmement, on peut utiliser des symboles, des sons, des procédures scientifico-occultes ou de la technologie qui modifient les ondes électromagnétiques pour travailler au niveau du physique subtil (éther). Je crois que c’est la méthode la plus connue, celle qu’on retrouve dans les grimoires d’alchimie.

Personnellement, je préfère l’alchimie spirituelle, car je travaille ainsi dans le sens de ma propre raison d’être sur terre. Quand je travaille uniquement au niveau mental, vital ou physique, je perds toutes mes connaissances et mon pouvoir après la mort de mon corps physique.

__________________________

Musique satanique

Q. Que penses-tu de ce message enseigné aux enfants musulmans sur le lien suivant?

 https://www.youtube.com/watch?v=Gm-fXxfJ5Ok

R. Ce dogme anti-musique du Coran possède quand même une base scientifique, puisque toute la musique a été transformée par l’élite pour nous garder dans des vibrations basses et discordantes. Le « la » à 440 Hz n’est qu’une des façons utilisées pour modifier les effets de la musique sur le corps humain. On a aussi appauvri la gamme musicale et enlevé les microtonalités. Finalement, les mots eux-mêmes comportent des messages sataniques  parfois audibles seulement quand on l’écoute en inversant la bande. C’est expliqué en partie dans le livret no. 8 sur l’éducation (Livrets de Personocratia) dans le chapitre sur la musique

Quand j’entends de la musique rap ou métal moderne, je sens qu’il n’a pas tort de mettre les enfants en garde. Certaines de ces musiques nous donnent directement accès au bas vital et ses entités démoniaques (Shaitan = un mot arabe qui veut dire « adversaire » et qui représente Satan et ses cohortes démoniaques).

Je ne crois pas que les gens seront vraiment changés en porc ou en singe, mais ils pourraient en emprunter le comportement: sexe animal, gloutonnerie, agressivité, etc. S’ils se transforment en Shaitan, c’est une autre façon de décrire la possession démoniaque.

En fait, tout dogme religieux sert pour qu’une partie de l’humanité puisse passer d’un certain niveau de conscience à un autre plus élevé. Il devient ensuite obsolète. Qui dit que ce dogme qu’il enseigne aux enfants ne les aide pas? Faisons-nous mieux avec les enfants de notre monde occidental athée? Quand je vois sur la rue les jeunes branchés en permanence à leur téléphone intelligent et tuant pour le plaisir dans leurs jeux vidéo, je n’en suis pas si sûre…

Personnellement, j’ai arrêté d’écouter de la musique depuis quelques années. Je trouvais qu’elle stimulait mon corps vital et ralentissait mon processus d’intériorisation. Aujourd’hui, je préfère concentrer sur mon âme et m’appliquer à faire taire mon mental et à entendre ma musique intérieure.

À chacun de trouver en toute sincérité la musique qui l’aidera à l’union âme-corps.

__________________________

Manipulation

 Q. Est-ce possible que nous soyons tous manipulés?

R. Oui, nous sommes manipulés à de multiples niveaux. Pour que je puisse tenter une explication, il faut d’abord définir le « nous » de ta question. Je prends ici le « moi » comme étant l’ego, qui est en fait une toute petite partie de mon être très complexe et multidmensionnel.

Cet ego, c’est la pointe de l’iceberg humain. Toute la glace qui est submergée sous cette pointe d’iceberg égotique, toute l’eau qui l’entoure et tout le ciel qui le domine sont aussi mon être, mais je ne m’y identifie pas (du moins, pas souvent). Ce sont ces parties secrètes de mon être qui me manipulent, moi, l’ego humain.

En fait, nous n’avons pas de libre arbitre. C’est l’ego qui se vante de l’avoir, mais il est le jouet de forces, d’êtres et d’entités qui le manipulent comme une marionnette 24 heures sur 24 et lui font croire qu’il est libre de prendre les décisions qu’il veut. Pourtant, ses décisions proviennent de programmes familiaux, sociaux, ancestraux, animaux, végétaux, et même minéraux. « Je » (ego) leur obéis sans hésitation, tout en étant persuadé que c’est « moi » qui décide, parce que mon ego manipule le véhicule qu’est mon corps à partir de l’intérieur. Je prends sa voix et sa volonté comme étant les miennes. Et comme il suit fidèlement les programmes préétablis, il ne décide RIEN. Il est complètement manipulé!

Examinons les divers niveaux de manipulation:

– Les programmes ancestraux (atavisme) viennent des expériences des générations antérieures et sont inscrits dans les parties invisibles de mon ADN dès ma conception.

– Les programmes familiaux se mettent en place dès ma naissance selon le type de parentage que j’expérimente, ainsi que le milieu culturel et linguistique dans lequel je grandis.

– Les programmes sociaux proviennent de mon éducation (religieuse, scolaire), des médias, de mes amis et collègues.

– Les programmes animaux soutiennent un grande partie de mon comportement journalier: domination (pouvoir, argent, prestige), instinct de troupeau, sexualité, rôles masculin et féminin.

– Les programmes végétaux inscrits au fond de mes cellules m’amènent à rechercher ce qui comble mes besoins fondamentaux (air, lumière/chaleur, nourriture) et mes désirs d’enracinement.

– Les programmes minéraux sont inscrits dans la matière même de mes atomes et de mes molécules. C’est eux qui me poussent à aspirer à la mort: la grande paix du minéral.

Tous ces programmes sont connus de l’élite qui manipule la société humaine au sein de sociétés secrètes afin de nous garder dans notre ego. Nos élites peuvent ainsi rester facilement à la tête du troupeau humain. 

Les entités des mondes invisibles connaissent aussi ces programmes et nous manipulent afin de nous garder dans l’ego et ainsi continuer à se nourrir de nos énergies. Les entités de bas niveaux utilisent des programmes égotiques de base (sexe, pouvoir, possessions, argent) et celles de plus haut niveau travaillent à augmenter l’ego spirituel, plus raffiné (morale, aide humanitaire, ascétisme).

Pour cesser ces multiples manipulations, une seule solution: découvrir mon être véritable (âme, être psychique), puis me donner à lui en cessant peu à peu les manipulations issues de mon ego et de ses acolytes des mondes visible et invisibles. Tout un contrat dont je parlerai dans un article sur l’ego qui sera posté bientôt sur mon site. Comme chaque âme est individuelle, son chemin est unique. C’est la seule partie de moi qui n’est pas manipulable.

Et j’oubliais que la principale manipulation vient du Divin, qui est dans chacun de nous (âme) et partout autour de nous (esprit). C’est lui, le grand manipulateur divin, qui a créé tout ce scénario qui se dirige inexorablement vers la divinisation de la matière par une triple transformation de l’être humain. Ainsi donc, ces multiples manipulations ont un sens. À nous de favoriser celles qui nous mènent droit au but, puis de les laisser éventuellement toutes tomber quand elles seront devenues inutiles.

______________________________

Compteurs intelligents

Q. Pourquoi l’élite insiste-t-elle tellement pour installer les compteurs intelligents (Linky en France)? Certains parlent de surveillance de nos dépenses énergétiques, de nos faits et gestes, et de nos conversations personnelles. Y a-t-il d’autres raisons encore plus secrètes?

R. Oui, définitivement. Les compteurs intelligents permettent également le contrôle mental d’un individu de deux façons différentes: technologique et magique. Examinons chacune d’elle brièvement

TECHNOLOGIE

Le chapitre 6 du livre de Fritz Springmeier (Deep Insights into the Illuminati Formula, en anglais seulement) explique en détail le côté technologique du contrôle par les ondes électromagnétiques. Il ne parle pas de compteurs intelligents mais il est facile d’extrapoler, car il parle d’ondes électromagnétiques. Voici le lien sur lequel on peut lire ce chapitre:

http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/mindcontrol2/part06.htm

MAGIE NOIRE

Cependant, le second type de contrôle est plus difficile à croire pour un mental scientifique, mais plus pernicieux et malheureusement bien réel. C’est que les compteurs intelligents relâchent aussi des ondes scalaires qui ouvrent des portes interdimensionnelles (entre la dimension physique et le bas vital/astral). En ce sens, tout ce qui émet des ondes scalaires sert d’autoroute à entités démoniaques.

Tout ceci est rendu possible également par les chemtrails, car les nanofibres (smart dust) qu’on y trouve, qui pénètrent dans nos maisons et s’insèrent dans toutes les parties de notre corps transforment l’être humain et aident ces ponts interdimensionnels à se mettre en place. C’est ce que Harald Kautz Vella appelle la biologie « transdimensionnelle ». Voici un autre lien anglais qui résume une partie de ce problème:

https://www.youtube.com/watch?v=n5DWFHaKCOw

Ainsi, nos corps sont en pleine transformation à cause de nombreux agents. Les compteurs intelligents et les chemtrails ne sont que deux des tentatives les plus pernicieuses de l’élite. Que pouvons-nous faire? Selon moi, la seule solution valable à long terme demeure la triple transformation! Toutes les autres solutions ne sont que temporaires, bien qu’elles peuvent souvent aider pour un certain temps.

_______________________________

Terre plate ou ronde?

Q. Plusieurs vidéos circulent sur Internet depuis quelques mois qui prétendent apporter des preuves que la Terre est plate. Qu’en penses-tu?

R. J’en ai déjà écouté 4 ou 5 qui parlent de ce sujet, avec des explications différentes provenant de plusieurs personnes. Je ne sais pas si la Terre est plate ou ronde, puisque les deux côtés semblent apporter des preuves invérifiables (par moi, du moins). Cependant, j’ai observé que ce genre d’information déstabilise les gens complètement.

Le mental humain vit dans la dualité (ronde ou plate). En fait, les deux notions sont probablement vraies, selon le niveau de conscience des chercheurs. La vérité est que nous vivons dans un monde où l’espace-temps (et donc la forme et les événements) varie selon la conscience de l’observateur.

En fait, que notre planète soit ronde ou plate, je dois quand même faire le même boulot d’union âme-corps. Je préfère me concentrer là-dessus et arrêter mon mental quand il insiste pour tout comprendre. Il ne le peut pas. C’est un outil d’organisation de l’action, pas de compréhension de l’univers.

______________________________

L’élite et les chemtrails

Q. A un moment donné de ton DVD sur les chemtrails, tu précises que tout le monde est infecté par les chemtrails. Alors, ceux qui mettent en œuvre ce type d’eugénisme sont-ils eux-mêmes contaminés par cette chimie, ou possèdent-ils un antidote ou un remède qui les protège contre ces épandages, eux et leurs proches?

R. Cette question revient souvent, autant pour les chemtrails que pour la radiation et les OGM. En effet, la plupart des gens ignorent que l’élite a accès à une connaissance scientifique et occulte très avancée, ainsi qu’à une technologie qui dépasse de 10,000 ans celle qui est actuellement disponible dans le grand public. Ceci dit, la réponse à ta question est multiple:

– Chaque personne importante de l’élite peut cloner son corps et en modifier auparavant l’ADN afin d’acquérir des capacités spéciales (résistance aux maladies, force surhumaine, dons psychiques, etc.)

– Elle peut ensuite télécharger son « âme » (en fait, il s’agit du corps vital géré par leur ego démesuré) dans ce nouveau corps aussitôt que le vieux corps est usé. C’est comme acheter une nouvelle voiture quand la vieille est brisée.

– Les membres les plus élevés de l’élite sont complètement possédés par des entités démoniaques qui prennent des décisions qui vont à l’encontre de la survie de l’humanité, de la survie du corps humain qu’elles habitent et de la survie de la famille de ce corps.

– Ils ont peut-être aussi des méthodes plus conventionnelles pour se protéger: produits pharmaceutiques ou naturels, technologies de pointe.

– Tous les membres de l’élite et leurs proches subalternes ont subi des méthodes de contrôle mental (dès la naissance, puis tout le long de leur vie). On leur a inculqué la notion que le sacrifice de leur santé, de leur vie et de celle de leur famille est nécessaire au Nouvel ordre mondial luciférien dont ils ont comme mission l’ultime mise en place. 

Q. Est-ce possible que ces élites soient simplement inconscients ou indifférents?

R.Je crois qu’ils sont inconscients de la vraie nature humaine et de son but véritable en tant qu’espèce de transition entre le règne animal et le règne divin. Et heureusement qu’ils le sont, car ils ne feraient pas leur terrible boulot. En effet, le scénario apocalyptique qu’ils nous concoctent pousse irrémédiablement les êtres humains conscients et consentants vers l’union âme-corps, puis la fusion corps-âme-esprit nécessaire à la mise en place de ce nouveau règne fait d’une nouvelle matière divinisée. À chacun son boulot!

__________________________

Se brancher sur le Divin

Q. Quelles sont les méthodes qui peuvent nous aider à rester branchés au Divin avec clarté et conscience?

R.Comme c’est une question large et fondamentale, je vais me limiter à une réponse générale afin que tu comprennes l’idée de base. Personnellement, je choisis le chemin progressif suivant, mais il sera sûrement différent pour chaque personne :

1) ÂME : Je ressens au plus profond de moi que mon union avec le Divin est la seule chose qui compte vraiment dans ma vie. Ce genre de ressenti monte seulement quand mon âme a décidé que son temps était venu de prendre le contrôle complet du corps et de dissoudre l’ego. C’est donc l’âme qui décide, quand elle est prête. Si tu te poses ce genre de question, c’est peut-être que ton âme est mûre.

2) MENTAL : Je comprends la nature de l’être humain (un être en processus de divinisation). Je saisis clairement le rôle de chacune des parties de l’être humain dans ce processus : ego, âme, esprit, mental, vital, physique. Je suis prête à laisser aller mes vieilles croyances, qu’elles soient étiques (ex. aide humanitaire, sauvetage de la Terre Mère), religieuses (textes sacrés falsifiés), soi-disant spirituelles (contrôle de la matière par le mental, maîtres ascensionnés, bons extraterrestres), etc. Ce n’est qu’ainsi que je peux entendre le Divin immanent en moi (âme) sans déformer son message.

3) VITAL : J’accepte de donner mon corps vital à mon âme, ce qui implique de laisser aller graduellement mes désirs de possessions, de prestige, de pouvoir, de reconnaissance sociale, de diplômes, de vêtements griffés, de belles voitures, etc. Cela ne veut pas dire que je ne les utilise pas, mais que je cesse d’y rêver ou de dépenser du temps pour les acquérir. C’est ainsi que je dissous ce qu’Aurobindo appelle « l’âme de désir », avec son obsession pour obtenir des expansions vitales et ses tentatives désespérées pour éviter les contractions vitales. Quand je dis oui aux désirs, j’augmente l’ego et diminue mes chances d’entendre les messages de mon âme.

4) PHYSIQUE : Je prends soin du temple divin qu’est mon corps physique. Je le garde en forme, fort, sain et endurant. Il pourra ainsi survivre assez longtemps pour que je puisse accomplir l’union âme-corps avant que ce dernier s’use et meure. Je me souviens qu’il est difficile de briser les habitudes physiques et l’inertie du corps physique et je décide de ne pas me décourager.

Pour réussir cette série d’étapes, j’ai besoin de foi, de persévérance et d’abandon face à ce qui arrive. Je crois que l’aspect le plus fondamental de l’effort se situe dans la concentration la plus complète sur le centre où se loge mon âme, qui est une chambre invisible située profondément derrière le cœur. Plus je passe de temps à concentrer à cet endroit et à aspirer à me lier à mon âme, plus la connexion prend place rapidement. Elle peut prendre des années… ou des semaines.

_____________________________

Le chemin de Mado

Q. Plusieurs personnes qui ont pris des ateliers de Personocratia avec toi par le passé m’ont demandé pourquoi tu avais arrêté d’enseigner cette approche et ce que tu faisais maintenant. Que puis-je leur répondre?

R. Récemment, j’ai compris que mes efforts spirituels des dernières 11 années s’étaient concentrés à changer des choses extérieures dans ma vie. J’ai modifié ma relation avec les gouvernements, les banques, les médias, la santé, le commerce, la famille, et ainsi de suite. J’ai senti que j’avais exploré cette direction extérieure assez longtemps et que ce que j’avais à dissoudre en utilisant l’approche personocratique était accompli.

Il est devenu clair que pour aller plus loin, mes efforts devaient désormais se tourner exclusivement vers l’intérieur afin de terminer la dissolution de mon ego. Pour m’aider dans cette nouvelle direction un peu mystérieuse, j’ai choisi de me baser exclusivement sur les ouvrages d’Aurobindo et de Mère quand les messages de mon âme ne sont pas évidents.

Cette citation de Mère m’a beaucoup aidée quand j’ai décidé de prendre cette nouvelle route intérieure (ma traduction) :

« Au départ, il est nécessaire de trouver son âme et le Divin qui la possède, puis de s’identifier à elle. Ensuite, il est possible de revenir aux activités extérieures et de les transformer. Parce qu’alors, on sait dans quelle direction les tourner, en quoi les transformer… Pour ceux qui ont pris cette décision, il est d’abord indispensable de trouver leur âme et de s’unir avec leur être psychique et avec le Divin qui y réside. Ce début est absolument indispensable. On ne peut sauter par-dessus ce pont, c’est impossible. »

Quant à mes plans pour le futur, ce n’est pas encore clair. Je sens que mes prochains ateliers se porteront vers la compréhension des parties de l’être humain (anatomie invisible, caractéristiques de chaque partie, dissolution de l’ego), comment ces parties sont influencées par les mondes invisibles (éthériques, vitaux, mentaux, psychique, spirituels, supramentaux), et comment l’ego travaille pour individualiser le corps, puis pour l’offrir graduellement à l’âme. Cependant, afin de pouvoir partager mes expériences et ma compréhension de tels sujets, je dois d’abord avancer plus loin sur mon chemin intérieur.

___________________________

Relations humaines

Q. J’ai fait beaucoup de recherche et parlé à bien des gens à propos des relations humaines, du couple et du mariage. Mes recherches m’ont aidé à changer beaucoup de choses et je continuer à évoluer dans ce domaine. Je cherche de nouvelles solutions. As-tu des idées à me proposer? Je suis tout ouïe! :)

R. La résolution de relations humaines est la façon la plus rapide d’évoluer en conscience, que ce soit avec le couple, les enfants, les parents, la fratrie, les collègues de travail, les amis ou les clients. Notre comportement quotidien est basé sur le programme animal de troupeau. Chaque effort fait dans le but d’effacer ce programme nous rapproche un pas de plus vers notre être véritable, l’âme, qui est le Divin individualisé dans l’espace-temps.

Pour dissoudre ce programme animal de troupeau, il ne faut pas éviter de voir les autres en s’isolant comme certaines approches spirituelles du passé recommandaient de faire. Il faut voir les autres comme des outils évolutifs. Chaque fois que je prends mon ego en flagrant délit de faire l’une des choses suivantes, je dis OUI à mon âme et NON à mon ego: jugement, colère, rancune, abus (verbal, psychologique, physique), vengeance, haine, flatterie, dire des jurons, etc. Pour y parvenir, je dois me surveiller 24 heures par jour. C’est un boulot énorme, mais il apporte d’énormes récompenses évolutives!

___________________________

Effets subtils de la techno-magie

Q. J’exerce la profession de magnétiseuse. À la base je suis médium, mais je me suis plus axée sur la méditation accompagnée, ainsi que sur les soins avec les huiles essentielles et les plantes – en résumé la phytothérapie. Depuis quelque temps, je ne me sens pas très bien. J’ai des bourdonnements d’oreilles et, lorsque je marche, je me sens déséquilibrée. Je fais aussi des crises paniques qui m’handicapent sérieusement.

R. De plus en plus de personnes font face aux problèmes physiques et psychologiques que tu décris. Les raisons sont multiples: les ondes de toutes provenances (ordinateur, wifi, iPhones, antennes-relais, compteurs intelligents, HAARP, etc.), les chemtrails, les vaccins, les médicaments (spécialement les psychotropes), les drogues récréatives et chamaniques, les OGM, la nanotechologie, la férocité des forces adverses (aliens, entités diverses) et, surtout, l’augmentation de la réceptivité humaine due à une montée exponentielle de conscience.

Je crois bien entendu à l’au-delà, et j’ai une réceptivité à fleur de peau.

R. Cette réceptivité vous a bien servie dans votre travail et votre quotidien, mais c’est une arme à deux tranchants, car elle vous rend plus susceptible à tout ce qui est mentionné plus haut.

Si vous vivez cette invasion techno-magique en victime (car c’est en fait une forme de magie noire exercée par l’élite et certains aliens), les effets de ces énergies seront beaucoup plus incommodantes que si vous vous branchez en tout temps au Divin intérieur et que vous acceptez la situation avec joie et paix.

Le cadeau d’une telle situation (et nous sommes des millions à la vivre), c’est de se rappeler que la souffrance intérieure et extérieure qu’elle amène est un véritable tremplin vers la transformation. Je l’explique dans certains textes sur mon site.

Q. Depuis déjà un bon moment, je sais qu’il y a des ondes qui me perturbent sérieusement. J’essaie d’informer mes clients de tout ce qui est en train de se passer, mais mis à part quelques-uns qui comprennent et qui ne se sentent pas très bien non plus, les autres, quant à eux me font littéralement penser à des moutons.

R. Actuellement, il y a 2 humanités:

1) Celle qui reste endormie et devient complètement contrôlable par les ondes et la technologie. L’état perméable de telles personnes permet l’intrusion facile d’entités du physique subtil (éthérique) et du bas vital (astral). L’âme de ces êtres humains n’est simplement pas assez évoluée pour accomplir la triple transformation. C’est l’ego qui mène leur vie. Évitons donc les jugements et souvenons-nous que le Divin ne se trompe pas. C’est lui qui choisit qui est prêt.

2) Celle dont l’âme (l’être psychique et non pas le corps vital, que la plupart des gens confondent) est assez évoluée pour guider l’individu. C’est elle qui insiste pour que la personne laisse aller son ego devenu désormais inutile. La dissolution égotique qui s’ensuit crée résistance et souffrance accrues. Peu à peu, l’âme « passe devant » (Aurobindo/Mère). Sous sa direction, la personne pourra effectuer le nettoyage nécessaire de son corps (mental, vital, physique). Plus le corps devient épuré, moins les efforts techno-magiques de l’élite et des aliens et moins les attaques des forces adverses ont de l’effet.

Une seule solution s’avère donc possible: se dévouer complètement à l’union âme-corps. C’est ce que je pratique et que je commence à enseigner et écrire en me guidant sur mon ressenti intérieur et les livres d’Aurobindo et de Mère.

__________________________

Canalisation

Q. J’aimerai connaître ton avis sur P. L. (un canal bien connu). Je me demande depuis quelques années s’il ne se fait pas emmener en bateau comme tant d’autres.

R. Plutôt que de pointer quelqu’un du doigt, je préfère rester générale au sujet de la canalisation. Voici quelques commentaires personnels :

1) Je garde un discernement de plus en plus aiguisé avec tout le monde. Presque tous les gens parlent à partir de l’ego. Ce dernier offre toujours une connaissance déformée qui l’avantage, souvent au détriment des autres. Comme tout ceci reste subconscient, la personne qui parle peut sembler très sincère.

2) Je me méfie de toute personne qui dit canaliser un personnage important de l’histoire. Je la place immédiatement dans la catégorie « gros ego spirituel ».

3) Mon doute augmente de plus belle si elle prétend canaliser quelqu’un de spirituellement élevé, du moins selon le dogme nouvel-âgiste (Jésus, Saint-Germain, Archange Uriel, Melchizédek, etc.). Pourquoi un vrai maître spirituel du passé utiliserait-il une personne souvent très peu élevée spirituellement pour passer un message profond? Je penche plutôt pour l’explication suivante: un canal est une personne avec un gros ego qui cherche à se renforcer en offrant le corps humain qu’il occupe à une entité de l’astral en échange de pouvoirs occultes. En retour, il attire des proies humaines qui nourrissent sans le savoir l’entité avec leur énergie vitale (prana). Cet échange énergétique peut avoir lieu quand une personne écoute le canal dans une salle, quand elle lit un de ses livres, qu’elle écoute une de ses vidéos ou une canalisation sur Internet, etc. N’oublions pas que les ondes electromagnétiques facilitent la jonction entre le monde matériel et les mondes subliminaux. En fait, la haute technologie que nous utilisons au quotidien sert d’autoroute interdimensionnelle.

4) Je me méfie énormément d’une personne dont le corps subit des contorsions quand l’entité entre en elle. Selon ma compréhension, il s’agit alors d’un cas de démonisation (possession temporaire). J’explique d’ailleurs les 5 étapes de la possession dans le nouveau livret 3 (Religion) et ma conférence de 2015 sur les mondes subtils (voir mon site).

Pourtant, ce n’est que mon chemin personnel. Le tien peut être tout autre. Comme la solution est intérieure et différente pour chaque individu, il faut vraiment apprendre à se connaître et se faire confiance.

___________________________

Mehran T. Keshe

Q. Je suis M. Mehran T. Keshe depuis 2012. Il vient de divulguer les plans de son générateur à plasma sur internet depuis le 26 octobre 2015. Il  est d’abord passé par les gouvernements et leur a donné 10 jours pour les distribuer! Comme rien n’a été fait , il a mis tout sur Internet! Connais-tu ce monsieur qui veut la paix dans le monde et veut agir en ce sens avec ses inventions pour recréer le paradis sur terre ? Ça remet du baume au coeur, car en ces temps de chaos, j’avais bien du mal à rester la tête hors de l’eau!

R. Oui, je connais M. Keshe par des conférences et des documents d’Internet. Il y a aussi quelqu’un que j’ai connu à Montréal qui est parti travailler avec lui comme assistant. Il a donné quelques conférences ici à ce sujet.

Je suis contente que les infos et les actions de M. Keshe te mettent du « baume au cœur », comme tu l’expliques. En langage aurobindien, « ça rassure ton ego vital qui a peur du futur et ton ego mental qui croit que l’énergie abondante va régler la situation terrestre. Dans ce cas-là, M. Keshe fait du bon boulot. Il donne de l’espoir, car la situation planétaire peut sembler terrible pour l’ego.

Cependant, selon mon ressenti et ma compréhension, la véritable solution n’est pas technologique. La prison énergétique dans laquelle se trouve l’humanité est illusoire. L’être humain recèle une âme qui est sur le chemin de la toute-puissance et de l’omniscience. Je préfère donc me concentrer sur la triple transformation intérieure (expliquée brièvement ici), qui est le véritable but de l’évolution humaine.

Pourtant, ce n’est que mon chemin personnel. Le tien peut être tout autre. Comme la solution est intérieure et différente pour chaque individu, il faut vraiment apprendre à se connaître et se faire confiance.

___________________________

Ayahuasca

Q. Que penses-tu de l’ayahuasca comme une drogue qui facilite notre connaissance des mondes subtils?

R. L’ayahuasca, une substance très à la mode depuis quelques années chez les nouvel-âgistes friands de développer leurs pouvoirs occultes et leurs liens avec l’invisible. Selon moi, toute tentative d’entrer en communication avec des mondes subtils en utilisant des drogues (naturelles ou autres) ne peut que grossir l’ego. C’est lui qui tente d’obtenir pouvoir et prestige en provoquant des expériences dites « spirituelles » alors qu’elles sont la plupart du temps en lien avec les mondes vitaux (le monde de l’astral) plutôt que les vrais mondes spirituels (superconscience) ou psychiques (la vibration de l’âme véritable, appelée l’être psychique par Aurobindo). Quand le corps (mental, vital, physique) est prêt, l’être psychique organise les expériences avec les mondes subtils qui sont nécessaires à son évolution sans support de drogues ou de rituels chamaniques. Pour ce, il faut savoir être patient et se donner entièrement au Divin, sans attente d’obtenir des pouvoirs occultes.

 _________________________

Entités hostiles

Q. Il nous arrive (particulièrement la nuit ou au moment où l’on s’endort) de ressentir (par une présence ou énergétiquement) ou percevoir par le biais de « semi-rêve semi-éveillé » les effets néfastes d’entités (cela peut avoir des formes humaines mais aussi et souvent semi-animales et/ou humanoïdes). Que faire quand nous sommes en présence de ce genre d’entités?

R. Considérez-vous comme chanceux de sentir parfois des entités autour de vous, car ainsi vous pouvez accepter plus facilement que le phénomène est authentique. En fait, nous sommes entourés d’entités en tout temps. Les sentir me permet de refuser leur influence et de me rappeler que j’attire comme un aimant celles qui correspondent à ma vibration du moment. Si je vis leurs influences en victime, les entités hostiles me forcent à prendre une décision: ou je sombre dans les énergies basses (peur, anxiété, panique, agressivité, guerre) ou je reviens à mon véritable moi divin et tout-puissant.

Q. Y a-t-il des techniques pour y faire face et s’en libérer? Quelle attitude avoir dans ces moments-là? Faut-il contre-attaquer? Faut-il au contraire aider l’entité à aller dans la lumière ou est-ce un piège? Faut il se protéger en prévention et comment?

R. Quand je fais face à de tels phénomènes subtils, j’utilise une des deux techniques suivantes, selon mon ressenti :

  1. Je concentre ma conscience profondément derrière le cœur, je rejoins mon être psychique (âme véritable qui est le Divin individualisé dans l’espace-temps).
  2. Je concentre ma conscience sur mon chakra de la couronne, qui est la porte vers mon esprit véritable, cette partie de moi qui est à la fois individualisée, universelle et transcendante et qui vit hors espace-temps. Je visualise mon chakra au-dessus de la tête en train de s’ouvrir et je demande que la paix et la force divines descendent en moi.

Pour qu’une de ces deux méthodes marchent, ça prend de la foi, de la persévérance et de la patience. Chaque occasion est un cadeau pour les renforcer et pour solidifier le contact avec l’être psychique et/ou l’esprit.

Examinons maintenant ta question au sujet de la possibilité de contre-attaquer. Dans ce sens, chacun doit y aller avec les outils qui sont adaptés à lui, selon son niveau de conscience du moment. Voici trois types de réponses possibles:

1. Quand je m’identifie à l’ego (qui est un outil très utile qui permet l’individualisation), j’utilise des techniques de guerre (défense, contre-attaque, armes subtiles ou « spirituelles »). Il y en a des milliers: protection violette, épée de St-Michel, talisman, pyramide au-dessus du lit, cristaux, animal-totem, image d’un gourou favori, mantra, capteur de rêves amérindien, aide de chamanes ou d’exorciseurs, etc. Quand les attaques subtiles sont très fortes et nombreuses, je peux choisir d’utiliser un de ces outils pour un certain temps, mais je devrai tôt ou tard passer à l’étape suivante.

2. Quand je me rappelle que mon être psychique (âme véritable) est le Divin individualisé dans l’espace-temps et que je me réfugie en lui (il y a plein de méthodes pour faciliter cette connexion), je comprends que la contre-attaque est inutile. Mon être psychique est plus puissant que toutes les entités des mondes subtils. Des lectures au sujet de l’être psyschique, son identité véritable et son fonctionnement, m’aident à tisser des liens avec lui et à lui faire confiance. Puis, la pratique développe ma foi et permet à sa force de s’exprimer. Voilà pourquoi la présence de telles entités est un réel cadeau.

3. Quand je m’identifie à l’esprit, le Divin hors espace-temps, que je me souviens que je suis tout, en tout et partout, je comprends que je suis ces entités qui m’assaillent. Comment combattre ce que je suis? Je ne les juge pas, ne les combats pas, ne les détruis pas. Je refuse simplement de leur donner du pouvoir. C’est une partie de moi qui ne me sert plus. Cependant, une telle expérience peut être simulée par l’ego spirituel, qui utilise toutes les occasions pour se grossir et me faire croire que j’ai atteint les vibrations spirituelles les plus hautes, alors que je vibre encore au niveau vital et/ou mental.

Pour ma part, je ne cherche pas à aider une entité à aller nulle part. Elle fait son boulot. C’est à moi à faire le mien, qui est un travail intérieur de purification et d’union corps-âme, puis de fusion âme-corps-esprit. Je n’ai pas à juger qu’une entité doive aller ailleurs, que ce soit dans la lumière, le paradis ou l’enfer. Je m’occupe de moi, pas d’elle! Lui offrir le faux amour du vital (corps de désir et d’expansions-contractions émotionnelles), c’est ouvrir la porte toute grande à l’influence de telles entités. C’est un piège nouvel-âgiste promu par l’élite et ses maîtres démoniaques. Ces derniers connaissent bien le comportement humain et notre désir d’aider les autres (la plupart du temps pour grossir notre ego mental bienpensant ou notre ego vital dominateur). Ils se servent de nos croyances humanitaires et notre générosité vitale pour nous contrôler et nous vampiriser.

Q. Nous nous trouvons parfois face à des personnes malveillantes où il paraît évident que ce sont des entités qui parlent ou agissent à travers elles, car elles ont perdu le bon sens. Par exemple, elles ne sont pas du tout dans le cœur. Y a-t-il un comportement ou une attitude propice devant de telles personnes quand on est obligé de les côtoyer l’espace d’un moment ou d’une journée?  

R. De telles personnes, il va y en avoir de plus en plus dans les années à venir. J’ai expliqué les raisons de cet accroissement exponentiel sur le DVD de ma conférence sur les mondes subtils et, plus récemment, sur le DVD de ma conférence sur les chemtrails. Il faut se rappeler en les voyant qu’une âme se cache à l’intérieur de chacune de ces personnes et que leur corps est le Divin densifié et matérialisé. Les entités hostiles qui les habitent sont aussi le Divin, mais déformé et inconscient de sa nature.

Le plus difficile, c’est de ne pas sombrer dans la peur, car c’est alors que leur influence est possible. Leur présence accrue me prouve que l’apocalypse (le dévoilement de la vérité) est venue et qu’à chaque instant, les circonstances me forcent à revenir à moi et à dissoudre l’ego maintenant devenu inutile (du moins pour les personnes qui se sentent appelées à le faire). En fait, les entités hostiles resteront parmi nous jusqu’à ce que leur boulot soit terminé, ce qui implique que notre triple transformation soit accomplie. Alors, au boulot!

___________________________

Chamanisme

Q. Les chamanes se présentent souvent leur pratique comme étant libre et individuelle, mais il me semble pourtant que la divinité est encore à l’extérieur et que le chamane agit pour la personne, à l’aide de guide, d’ange, d’esprit. Qu’en penses-tu?

R. Selon ma compréhension du chamanisme, il y a le Divin à la fois à l’intérieur des choses, plantes, animaux, humains et à l’extérieur. Je suppose que ça dépend des chamanes et de la voie chamanique qu’ils suivent. Le chamanisme travaille avec des entités variées pour accomplir les rituels (guérison, jardinage, équilibration des forces, etc.).

Si tu ne te sens pas à l’aise avec le chamanisme, ton ressenti intérieur est important, car c’est ton seul  vrai guide. La difficulté est de comprendre qui parle en soi : personnalités égotiques ou âme. Ton hésitation intérieure t’indique peut-être que tu dois éviter le chamanisme ou le pratiquer autrement.

Q. Que penses-tu des outils de chamanisme comme le chant, la danse ou le tambour?

R. Le chant, la danse et le tambour sont des outils d’expression de soi dans la matière. De la même manière que les substances qui altèrent notre conscience (cannabis, ayahuasca, champignons magiques, etc.), ils ouvrent des portes entre le monde concret et les mondes subtils. La question demeure : quelle partie de toi veut ouvrir les portes et dans quel but ?

Au service de l’ego, ces outils le solidifieront. Au service de l’âme, ils renforceront le lien âme-corps. C’est ton ressenti intérieur et ta sincérité qui te permettront de voir lequel des deux utilise ces outils. En fait, quand on décide de s’abandonner à l’âme, ces outils deviennent souvent des entraves.

Q. Est-ce que les chamanes n’aident pas à prendre conscience de la souveraineté individuelle de chacun ?

R. Ça dépend des chamanes et de ceux qui les écoutent. C’est un jeu qui se joue à deux. Il y a habituellement une relation dominant-dominé entre un chamane et un non-initié qui cherche un guide dans son exploration des mondes subtils. Bien que souvent subconsciente, ce rapport de force teinte toutes leurs relations. Un cherche à dominer, l’autre désire être dominé.

C’est comme la relation gourou-disciple. Tant que cette relation aide l’évolution de l’âme de chacun des deux et, dans la période d’individualisation, le renforcement de leurs egos mutuels, elle apporte joie et plénitude. Quand la relation ne sert plus l’évolution d’un des deux partenaires (ou les deux), la souffrance intérieure indique qu’il est temps de changer de cap. Le gourou prend un nouveau disciple ou le disciple un nouveau gourou.

Dans la période de transformation, quand l’évolution de l’âme a atteint sa pleine maturité, l’ego devient de moins en moins utile. Il se fait un transfert graduel de pouvoir de l’ego à  l’âme. Le gourou devient désormais inutile, car le disciple se tourne vers le gourou intérieur, afin d’accomplir l’union âme-corps.

Q. Est-ce qu’un indicateur pourrait être le suivant? Si quand  j’imagine ne pas faire une formation de chamanisme et que je me sens triste, que j’ai peur de passer à côté de quelque chose, c’est que le désir vient de l’ego ?

R. Le problème est que l’ego est composé de multiples personnages. Il y en a un qui se valorise d’être un chamane parce que ça lui apporte pouvoir sur les autres, argent pour obtenir ce qu’il convoite et/ou prestige face aux autres. Il y a un autre qui voudrait bien aider famille, amis et voisins et se sentir enfin utile en aidant l’humanité. Tant qu’il voit ceux qui souffrent comme des victimes, il se place en sauveur. Il y en a un troisième qui s’intéresse particulièrement aux mondes subtils, car il sent que ça peut lui apporter un pouvoir beaucoup plus grand que d’autres voies comme la naturopathie ou l’acuponcture. Il est normal que ces trois personnalités soient tristes de ne pas pouvoir agir en tant que chamane.

L’âme a tout son temps, car elle est immortelle. Cependant, c’est une course à chaque nouvelle incarnation entre la transformation et la mort, puisque son véhicule terrestre, le corps humain, s’use vite et meurt de peur et d’épuisement. Ainsi, l’âme n’est pas pressée, mais elle maximise son aventure terrestre. La solution: se donner à son âme et attendre qu’elle m’indique le chemin qu’elle privilégie. Ça demande une énorme sincérité et un sérieux courage de savoir attendre, puis d’agir quand on sent que c’est le bon moment.

Dans le doute, je peux quand même choisir d’agir, car une fois que l’action est accomplie, je comprends souvent par la suite qui a choisi en moi. C’est ainsi que j’apprends mon fonctionnement intérieur et que j’identifie mes personnalités égotiques. En les voyant, je peux ensuite dissoudre celles qui entravent ma transformation.

_________________________

La Vie Après La Mort

Q. Que se passe-t-il après la mort?

R. Selon le type de mort, l’évolution du corps (physique, vital, mental) et l’évolution de l’âme, les expériences post-mortem diffèrent. En général, l’âme ramasse les morceaux de corps physique subtil, vital et mental qui se sont donnés à elle pendant cette vie et sont devenus « âmés » (immortalisées). Puis, elle se retire pour un certain temps dans son monde vibratoire correspondant avant de s’incarner dans un nouveau corps (physique/vital/mental).

Les parties non-âmées qui restent des corps d’un être humain « décédé » partent dans les mondes qui correspondent à leurs vibrations respectives. Par exemple, les parties appartenant au bas vital se mêlent aux mondes universels du bas vital et celles du mental logique, dans les mondes universels du mental logique, etc. Ces parties finissent par se dissoudre graduellement. C’est ce qu’on appelle les « fantômes », les âmes errantes (bien que ces termes s’appliquent aussi aux entités vitales qui mentent sur leur identité dans le but de vampiriser les humains).

Comme la majorité des écrits religieux et spirituels (spécialement ceux qu’on peut classifier de « nouvel-âgistes) appellent le corps vital « âme », notre perception de la « vie après la mort » est complètement faussée. Ainsi, les expériences de mort imminente (EMI) concernent le corps vital, ainsi que les idées liées à l’enfer, au purgatoire, au paradis, aux âmes errantes, etc. Après la mort, lors de EMI, dans certains rêves et même dans notre quotidien (sans que nous en soyons conscients) notre corps vital continue à interagir avec des entités de ces mondes vitaux.

Q. Après la mort, est-ce que nous sommes trompés, piégés ou même forcés à nous réincarner par ces entités?

Ces phénomènes sont liées au corps vital, pas à l’âme. En effet, l’âme véritable ne peut être emprisonnée, trompée ou piégée, puisqu’elle est le Divin individualisé et évoluant dans l’espace-temps. Le problème est que quand l’âme s’incarne dans un corps, ce dernier est souvent incapable de la sentir ou, quand il le peut, il refuse délibérément d’écouter ses suggestions.

À mesure que l’humanité grandit en conscience grâce à l’évolution des corps (physiques, vitaux, mentaux) et des âmes, l’union âme-corps devient possible. Un corps qui se donne totalement à l’âme est ensuite en mesure d’être pénétré par l’esprit et transformé complètement. C’est d’ailleurs le but de toute l’évolution des âmes sur terre.

En fait, c’est le Divin qui crée les entités qui piègent le corps (physique, vital, mental). Leurs efforts pour ralentir la transformation des êtres humains servent de tremplin évolutif. La souffrance qui en résulte force les corps humains à prendre la décision de s’abandonner à leur âme pour faire enfin cesser cette souffrance. C’est la seule solution qui fonctionne vraiment. Les entités et forces hostiles sont donc nécessaires à notre évolution. Tant qu’on en aura besoin, ils seront fidèles au poste !

___________________________

La Sexualité

Q. Comment vois-tu le commentaire suivant de Jacques Vésone au sujet de la sexualité ? – « En un mot, la fonction sexuelle est, par nature originelle, l’une des portes de communication de l’humain avec La Source, rien moins que ça. »

R. D’après ma compréhension et mon expérience, je crois qu’à long terme, la sexualité ne peut que ralentir le processus, une fois qu’une personne est fermement engagée sur le chemin de la triple transformation. Puisque le sexe est lié au deuxième chakra et au monde correspondant du bas vital, il nous garde dans des vibrations basses qui ralentissent l’union âme-corps. Pour illustrer ce fait, tu peux parcourir le texte suivant d’Aurobindo (du livre Lettres sur le yoga) qui répondait aux questions de ses disciples à ce sujet:
http://www.aurobindo.ru/workings/sa/24/0009_f.htm

(Comme le texte est assez long, recherche le mot « sexe » pour arriver directement sur les passages qui s’y réfèrent.)

Ce sera à toi de décider ce qui sonne vrai pour ton propre chemin. Cependant, comment puis-je créer un autre règne post-animal si je continue à baiser comme un animal ? Comment puis-je permettre à un être asexué d’émerger de mon corps sexué, si je continue à me comporter comme une femme ou un homme ? Il me faut choisir une direction ou l’autre, car elles sont diamétralement opposées. Nous arrivons à une époque charnière qui n’est pas pour les tièdes. Je m’engage sur un nouveau chemin ou je demeure sur le vieux. Quel sera le tien?

___________________________

Le Tatouage

Q. J’étais sous l’effet d’une grosse migraine à mon retour d’un atelier avec toi et j’ai dit à haute voix une affirmation liée au mal de tête : « Je m’aime et je m’approuve. Je vois qui je suis et ce que je fais avec les yeux de l’amour. Je suis en sécurité. » Mon compagnon m’a dit avoir vu une entité (forme serpentine) s’échapper alors de mon tatouage et passer à travers le mur ! (Son tatouage principal était un grand dragon qui recouvrait tout le bras gauche.) J’aimerais avoir tes commentaires à ce sujet.

R. Ça confirme ce que je sentais et ce que j’avais lu à ce sujet. Il semble qu’en faisant enlever leurs tatouages, le caractère de certaines personnes changeait complètement. Elles parlaient d’une grande libération, de l’arrêt d’une lourdeur noire et même suicidaire. Le plus cocasse, c’est qu’à mon retour, dans le bus entre l’aéroport de Montréal et le centre-ville, je me suis assise par « hasard » à côté d’un tatoueur professionnel de renommée internationale. J’ai obtenu une foule d’informations sur le tatouage. Le gars avait une énergie incroyable que je peux décrire avec un seul mot: diabolique. Nous avons échangé pendant une heure, mais je suis restée bien centrée.

Q. Sai-tu comment je peux réduire l’entrée de mon tatouage aux affreux jojos des mondes subtils en attendant de prendre une décision pour l’enlever ? Pour l’instant, je visualise une spirale d’or autour de mon bras gauche, mais un support matériel serait le bienvenu.

R. Souviens-toi d’abord que tu n’es pas la victime d’entités qui veulent entrer. En fait, une de tes personnalités égotiques leur ouvre la porte. Les tatouages sont comme ta signature au bas d’un contrat pour montrer que tu permets cette intrusion. Avant d’enlever ton tatouage, demande à ton âme de t’aider à trouver le truc parfait pour toi. Plus tu te donnes à elle, plus tu entendras ses réponses facilement. Elles te viendront dans la bouche d’autres personnes, dans un livre ou dans un rêve. Fais-lui confiance. Fais-toi confiance. Si tu as l’impression que cette spirale d’or t’aide, c’est parfait.

Si tu veux un support matériel, inscrit un mantra sur une feuille et colle-le partout dans ta maison, spécialement près de ton lit, pour que tu le lises avant de t’endormir. Voici quelques mantras, mais tu peux inventer le tien: « Tout est parfait » ou « Je suis créatrice, c’est ma création, et je fais la paix avec » ou « Je me donne à toi, mon âme ». Tu répètes ça tout bas (ou même fort si nécessaire) aussitôt que tu sens une présence, une tentative d’intrusion, une pensée de victime ou toute autre idée louche.

________________________

Osho

Note : Dans cette section, je commente l’article suivant :
http://oshosearch.net/Convert/Articles_Osho/Beyond_Enlightenment/Osho-Beyond-Enlightenment-00000017.html

Q. Je voudrais quelques éclaircissements au sujet de sa réponse à la question 1 au sujet d’Aurobindo.

R. Quand je lis Osho (ce texte et d’autres que j’ai lus auparavant), que je regarde son message, que je regarde sa vie et que je compare cela à ce qu’Aurobindo a vécu et promu, je préfère de loin le second au premier. Je fais confiance à mon ressenti dans ce genre de situation. Quand je lis Aurobindo et Mère (sa compagne d’évolution), toute ma vie prend un autre sens. C’est tellement fort que je ne peux nier tout ça. C’est vraiment MON chemin, mais il est évident que ce n’était pas celui d’Osho. Quant au tien, toi seul peut le découvrir. Garde de tous les grands maîtres du passé ce qui te parle et mets le reste dans la poubelle cosmique !

Q. Dans la question 4, Osho parle de l’ego mâle. Je me suis demandée la raison de cet acharnement contre les femmes dans les mondes matériel et subtils.

R. En fait, j’ai bien aimé la réponse d’Osho à ce sujet, bien que je la trouve un peu superficielle. Allons un peu plus loin, si tu veux bien. Comme je crée tout ce dont j’ai besoin pour évoluer, si moi, femme, j’ai créé un tel acharnement contre le genre féminin, c’est peut-être pour me forcer à lâcher mon vieux rôle de femme-désirable-qui-passe-sa-vie-à-se-pomponner et de mère-un-jour-mère-toujours. Je ne suis pas victime des hommes, mais créatrice de la souffrance qui me sert de tremplin pour passer à l’autre étape. Tout es donc parfait. Je cesse d’en vouloir aux hommes et je me prends en main !

Haut de page